• philo

    Découvrez vos 3 cerveaux!

    Avec la belle saison revient la réflexion, la croissance des plantes à l’extérieur et notre croissance intérieure… Partez à la découverte de mon article sur vos 3 Cerveaux (si si, et ça concerne les hommes comme les femmes!;) ). Mon article est publié sur l’excellent blog de Julien, E-volutio, où vous prendrez le temps de flâner sur tous ses autres posts. Pour accéder cliquez sur le lien suivant: https://e-volutio.fr/articles/decouvrez-vos-3-cerveaux.php A lire et déguster au soleil, en écoutant les bruits de la nature (même en ville on trouve des petits oiseaux!).  

  • actu,  psycho

    Conseil lecture “Le bug humain” de Sébastien Bohler

    Avec le printemps reviennent les fleurs et l’envie de passer du temps à l’extérieur. Mais ne négligeons pourtant pas de continuer à cultiver notre vie intérieure! Socrate avait dit “connais-toi toi-même”, citation célèbre mais parfois difficile à mettre en œuvre tellement elle nécessite de patience. Et bien voilà, “Le bug humain“, de Sébastien Bohler (Ed. Robert Laffont, chez tout bon libraire), est une lecture qui va beaucoup vous aider dans cette voie. Je vous en livre ci-dessous un rapide résumé des idées principales, histoire de vous mettre l’eau à la bouche. Vous trouverez dans ce livre de nombreuses illustrations/explications de ces concepts par les études scientifiques réalisées dans les domaines…

  • manuel de philo de poche

    Manuel de Philo de Poche 11

    Manuel de Philo de Poche d’Epictète #11 Citation Ne dis jamais de quelque chose “je l’ai perdu”, mais seulement “je l’ai rendu”. La mort de votre enfant? Il a été rendu. La mort de votre femme? Elle a été rendue. “On m’a pris ma ferme”.  Très bien, elle aussi a été rendue. “Mais le ravisseur est un scélérat!”. Que t’importe par qui celui qui te l’avait donné te l’ait réclamé? Tant qu’il te le laisse, prends en soin comme quelque chose qui ne t’appartiens pas, comme les voyageurs prennent soin de leur auberge. Commentaire On nous dit qu’après la mort de l’Empereur Marc Aurèle, le peule ne s’est pas plaint…

  • manuel de philo de poche

    Manuel de Philo de Poche 10

    Manuel de philo de Poche #10 Citation A chaque accident qui te survient, rappelles-toi de regarder en toi-même pour trouver quelle force tu possèdes pour en tirer usage. Si tu vois un bel homme ou une belle femme, tu trouveras une force contre leur séduction, la tempérance. S’il se présente un dur travail, tu trouveras l’endurance; contre une injure, tu trouveras la patience. Et, si tu prends cette habitude, les idées ne t’emporterons pas. Commentaire Il s’agit d’une stratégie importante chez les Stoïciens, qui revient plusieurs fois dans le travail d’Épictète et Marc-Aurèle. Demandez-vous quelle faculté, quelle vertu/compétence, vous possédez déjà pour répondre aux challenges auxquels vous faites face. Selon…

  • philo,  psycho

    Les 10 règles d’or de GANDHI

    En pleine Stoïc Week, le thème du mardi portait sur la vertu, ou la distinction entre les “vertus cardinales” qui permettent de mener une vie heureuse, et les “externalités préférées/préférables”. Et comment arriver à grandir et développer sa sagesse? Sénèque nous conseille d’écouter un “vieux sage”, qui a le sens de ce qui est approprié, avec de l’harmonie dans ses actions: From what did we gain an understanding of virtue? From someone’s orderly character, his sense of what is appropriate and consistency, the harmony between all his actions, and his greatness of spirit in coping with everything. In this way, we came to understand the happy life, that flows on…

  • manuel de philo de poche

    Manuel de Philo de Poche 9

    Manuel de philo de poche #9 Citation La maladie est une entrave pour le corps, mais non pour la volonté, si elle le veut. Une boiterie est une entrave pour les jambes, mais non pour la volonté. Dis-toi de même à chaque accident, et tu trouveras que c’est une entrave pour quelque autre chose, mais non pour toi. Commentaire Ce passage attire l’attention parce qu’il est dit qu’Épictète lui-même était boiteux. Dans n’importe quelle situation où nous sommes empêché par des événements externes, ou des affection physiques, nous devons prendre conscience que c’est bien notre corps physique qui est entravé, et non notre volonté elle-même. Dans la mesure où nous…

  • manuel de philo de poche

    Manuel de Philo de Poche d’Épictète 8

    Manuel de Philo de Poche #8 Une des citations des plus connue d’Epictète, souvent remise à d’autres sauces, mais l’essentiel est de bien la faire sienne! Citation Ne cherche pas à ce que tout arrive comme tu le voudrais. Mais veuille que les choses arrivent comme elles arrivent, et tu seras serein. On peut aussi trouver des traductions avec “heureux” à la place de “serein“. Commentaire C’est un de mes passages préférés du Manuel, car il est très concis. Il doit être compris dans le contexte de la philosophie stoïcienne: si nous acceptons les événements qui nous tombent dessus, plutôt qu’ils arrivent autrement, nos vies vont passer plus doucement. L’expression…

  • manuel de philo de poche

    Manuel de Philo de Poche d’Epictète 7

    Manuel de philo de Poche d’Epictète #7 Comme au cours d’une traversée, si le navire fait relâche sur la côte et si tu vas puiser de l’eau, tu peux, en route, ramasser un coquillage ou un oignon. Mais il faut que ta pensée soit toujours tendue vers le navire et que ton visage y soit sans cesse tourné, de peur que par hasard le pilote ne t’appelle. Et, s’il t’appelle, il faut tout laisser là, afin que tu ne soit point attaché et jeté comme un mouton. Il en est de même aussi dans la vie. Si, en effet, au lieu d’un coquillage ou d’un oignon, une femme ou un…

  • actu,  philo

    Stoïc week Dimanche

    Stoïc Week 2018: thème 7 La Nature Petit rappel sur le Tout, l’Ensemble, l’Univers, dont nous faisons tous partie: Citations du jour: Les œuvres de Dieu sont pleines de providence; celles de la Fortune ne se font pas sans la nature, ou sans être filées et tissées avec les événements que dirige la Providence. Tout découle de là. De plus, tout ce qui arrive est nécessaire et utile au monde universel, dont tu fais partie. Aussi, pour toute partie de la nature, le bien est-il ce que comporte la nature universelle et ce qui est propre à sa conservation. Comme les changements des éléments conserve le monde tel qu’il est,…