• manuel de philo de poche

    Manuel de Philo de Poche 11

    Manuel de Philo de Poche d’Epictète #11 Citation Ne dis jamais de quelque chose “je l’ai perdu”, mais seulement “je l’ai rendu”. La mort de votre enfant? Il a été rendu. La mort de votre femme? Elle a été rendue. “On m’a pris ma ferme”.  Très bien, elle aussi a été rendue. “Mais le ravisseur est un scélérat!”. Que t’importe par qui celui qui te l’avait donné te l’ait réclamé? Tant qu’il te le laisse, prends en soin comme quelque chose qui ne t’appartiens pas, comme les voyageurs prennent soin de leur auberge. Commentaire On nous dit qu’après la mort de l’Empereur Marc Aurèle, le peule ne s’est pas plaint…

  • manuel de philo de poche

    Manuel de Philo de Poche 10

    Manuel de philo de Poche #10 Citation A chaque accident qui te survient, rappelles-toi de regarder en toi-même pour trouver quelle force tu possèdes pour en tirer usage. Si tu vois un bel homme ou une belle femme, tu trouveras une force contre leur séduction, la tempérance. S’il se présente un dur travail, tu trouveras l’endurance; contre une injure, tu trouveras la patience. Et, si tu prends cette habitude, les idées ne t’emporterons pas. Commentaire Il s’agit d’une stratégie importante chez les Stoïciens, qui revient plusieurs fois dans le travail d’Épictète et Marc-Aurèle. Demandez-vous quelle faculté, quelle vertu/compétence, vous possédez déjà pour répondre aux challenges auxquels vous faites face. Selon…

  • manuel de philo de poche

    Manuel de Philo de Poche 9

    Manuel de philo de poche #9 Citation La maladie est une entrave pour le corps, mais non pour la volonté, si elle le veut. Une boiterie est une entrave pour les jambes, mais non pour la volonté. Dis-toi de même à chaque accident, et tu trouveras que c’est une entrave pour quelque autre chose, mais non pour toi. Commentaire Ce passage attire l’attention parce qu’il est dit qu’Épictète lui-même était boiteux. Dans n’importe quelle situation où nous sommes empêché par des événements externes, ou des affection physiques, nous devons prendre conscience que c’est bien notre corps physique qui est entravé, et non notre volonté elle-même. Dans la mesure où nous…

  • manuel de philo de poche

    Manuel de Philo de Poche d’Épictète 8

    Manuel de Philo de Poche #8 Une des citations des plus connue d’Epictète, souvent remise à d’autres sauces, mais l’essentiel est de bien la faire sienne! Citation Ne cherche pas à ce que tout arrive comme tu le voudrais. Mais veuille que les choses arrivent comme elles arrivent, et tu seras serein. On peut aussi trouver des traductions avec “heureux” à la place de “serein“. Commentaire C’est un de mes passages préférés du Manuel, car il est très concis. Il doit être compris dans le contexte de la philosophie stoïcienne: si nous acceptons les événements qui nous tombent dessus, plutôt qu’ils arrivent autrement, nos vies vont passer plus doucement. L’expression…

  • manuel de philo de poche

    Manuel de Philo de Poche d’Epictète 7

    Manuel de philo de Poche d’Epictète #7 Comme au cours d’une traversée, si le navire fait relâche sur la côte et si tu vas puiser de l’eau, tu peux, en route, ramasser un coquillage ou un oignon. Mais il faut que ta pensée soit toujours tendue vers le navire et que ton visage y soit sans cesse tourné, de peur que par hasard le pilote ne t’appelle. Et, s’il t’appelle, il faut tout laisser là, afin que tu ne soit point attaché et jeté comme un mouton. Il en est de même aussi dans la vie. Si, en effet, au lieu d’un coquillage ou d’un oignon, une femme ou un…

  • manuel de philo de poche

    Manuel de philo de poche d’Épictète 6.

    Manuel de philo de poche #6 Citation Ne t’enorgueillis d’aucun avantage qui te soit étranger. Si un cheval se vantait en disant: “je suis beau”, ce serait supportable. Mais toi, lorsque tu dis en te vantant: “J’ai un beau cheval”, sache que tu t’enorgueillis d’un avantage qui est à ton cheval. Qu’est-ce qui est donc à toi? L’usage des idées. Lorsque tu fais usage des idées conformément à la nature, dès ce moment enorgueillis-toi, car alors tu n’enorgueillis d’un bien qui est à toi. Commentaire Une des doctrines centrales du Stoïcisme nous apprends que “la vertu” est le seul “vrai bien”. Notre propre vertu. Les Stoïciens croient qu’une majorité de…

  • manuel de philo de poche

    Manuel de philo de poche d’Épictète 5.

    Manuel de philo de poche #5 Citation Ce qui trouble les hommes, ce ne sont pas les choses, mais les jugements qu’ils portent sur les choses. Ainsi , la mort n’est rien de redoutable puisque, même à Socrate, elle n’a point paru telle. Mais le jugement que nous portons sur la mort en la déclarant redoutable, c’est là le redoutable. Lorsque donc nous sommes traversés, troublés, chagrinés, ne nous ne prenons jamais à un autre, mais à nous-mêmes, c’est -à-dire à nos jugements propres. Accuser les autres de ses malheurs  est le fait d’un ignorant; s’en prendre à soi-même est d’un homme qui commence à s’instruire; n’en accuser ni un…

  • manuel de philo de poche

    Manuel de philo de poche d’Épictète 4.

    Manuel de philo de poche #4 Les bains de l’époque = nos piscines d’aujourd’hui 🙂 Citation Lorsque tu dois entreprendre quelque chose, rappelle-toi ce qu’est la chose dont il s’agit. Si tu vas te baigner, représente-toi ce qui arrive au bain, les gens qui vous éclaboussent, qui vous injurient, qui vous volent. Ainsi, tu seras plus sûr de toi en allant te baigner, si tu te dis aussitôt: “je veux me baigner, mais je veux encore maintenir ma volonté dans un état conforme à la nature”. Et qu’il en soit ainsi pour toutes tes actions. De cette manière, s’il te survient au bain quelque traverse, tu auras aussitôt présent à…

  • manuel de philo de poche,  philo

    Manuel de philo de poche d’Épictète 3.

    Petit manuel de philo de poche #3 Citation A propos de tout objet d’agrément, d’utilité ou d’affection, souviens-toi de te demander ce qu’il est, à commencer par les plus insignifiants. Si tu aimes une marmite, dis-toi: “c’est une marmite que j’aime”. Car, si elle vient a se casser, tu n’en seras pas troublé. Si tu embrasses ton enfant ou ta femme, dis-toi que c’est un être humain que tu embrasses; car, s’il meurt, tu n’en seras pas troublé. Commentaire C’est un passage très court, mais un des plus connu du Manuel d’Épictète. Une des pratique de base du Stoïcisme est de développer sa capacité à décrire les choses de manière…

  • manuel de philo de poche

    Manuel de philo de poche d’Épictète 2.

    2e semaine d’1 année avec Épictète: Citation: Souviens-toi que le vœu du désir est d’obtenir ce dont il a le désir, que le vœu de l’aversion est de ne pas tomber sur l’objet de son aversion. Or, celui qui n’obtient pas ce qu’il désire est infortuné, et celui qui tombe sur l’objet de son aversion est malheureux. Si donc tu n’as en aversion, dans ce qui dépend de toi, que ce qui est contraire à la nature, tu ne tomberas sur aucun objet d’aversion. Mais si tu as de l’aversion pour la maladie, la mort ou la pauvreté, tu seras malheureux. Retire donc ton aversion de tout ce qui ne…