manuel de philo de poche,  philo

Manuel de philo de poche d’Épictète 3.

Partager l'article

Petit manuel de philo de poche #3

Citation

A propos de tout objet d’agrément, d’utilité ou d’affection, souviens-toi de te demander ce qu’il est, à commencer par les plus insignifiants. Si tu aimes une marmite, dis-toi: “c’est une marmite que j’aime”. Car, si elle vient a se casser, tu n’en seras pas troublé.

Si tu embrasses ton enfant ou ta femme, dis-toi que c’est un être humain que tu embrasses; car, s’il meurt, tu n’en seras pas troublé.

Commentaire

C’est un passage très court, mais un des plus connu du Manuel d’Épictète. Une des pratique de base du Stoïcisme est de développer sa capacité à décrire les choses de manière objective. Aujourd’hui, on demande aux patients en thérapies de voir les événements dans une perspective scientifique, de façon neutre et sans jugement. Épictète appelle ça questionner “qu’elle est sa nature?”. Il veut dire par là que nous devons coller aux faits, sans imposer de forts jugements de valeurs, et décrire les choses comme elles sont. Plutôt que dire “c’est mon plus beau vase antique. c’est une pièce d’une valeur inestimable”, nous pourrions juste dire “c’est un vase”. Si nous évitons d’imposer de forts jugements de valeur, à travers notre utilisation du langage, alors nous serons moins affecté par des pertes de possessions matérielles.

Ce passage devient plus compliqué quand Épictète demande à ces étudiants d’appliquer la même attitude vis à vis de leurs propre femme et enfants, à propos de leur mortalité. Ses étudiants devaient être moins surpris que nous le sommes de ce conseil, car il s’agit d’un conseil très fréquent en Grêce à cette époque, retrouvé dans plusieurs autres sources. Par exemple, on le retrouve de la part de Xénophon, étudiant et ami fameux de Socrate, et précurseur des Stoïciens. Quand il reçu la nouvelle que son fils avait été tué dans une bataille, il aurait seulement dit “je savais qu’il était mortel”. Remarquez que malgré cette attitude qui semble sévère, les Stoïciens sont bien présumé avoir une attitude affectueuse envers leurs femme et enfants. Epictète dit, ailleurs, que nous devons aimer les autres bien sûr, mais en accord avec la raison: c’est à dire en acceptant que leurs vies soient en dehors de notre contrôle direct, et qu’ils soient mortels. Néanmoins c’est un des passages les plus difficiles pour les lecteurs contemporains.

Copyright 2018 Donald Robertson. All rights reserved. donaldrobertson.name.

Mise en pratique:

Encore un enseignement à pratiquer au quotidien: essayer de voir les choses telles qu’elles sont. Il est vrai que c’est relativement facile lorsque ça concerne des objets sans valeur sentimentale particulière, même s’ils ont une valeur financière importante. Ce n’est pas “un vase antique d’une valeur inestimable” mais juste “un vase”, sur lequel nous mettons des jugements de valeur. Ce n’est pas la-bague-de-notre-amour-pour-toujours, c’est “une bague”, sur laquelle nous portons un jugement de valeur de forte portée symbolique. Ça ne veut pas dire que l’on ne doit pas prendre soin de ses affaires, ou de se moquer de tous les biens matériels (nous qui dans notre société avons la chance d’en avoir (de trop?)), mais bien remettre chaque chose à sa juste place. La valeur, financière ou sentimentale, que nous portons sur des objets est très très relative. Une belle photo de mon chien n’est importante qu’à mes yeux. il faut juste essayer d’y penser un peu chaque fois que l’occasion se présente.

L’application de cette distance vis à vis de nos proches est bien sûr beaucoup plus difficile. J’ai eu l’exemple très proche d’amis ayant perdu leur bébé, né en même temps que le mien. En tant que maman, je n’ai pu qu’imaginer une partie de leur souffrance dans ces durs instants. Et pourtant, nos enfants, nos autres parents, ne sont “que d’autres âmes qui nous sont prêtées”. Nous devons dès la 1ère rencontre savoir, penser, qu’un jour cette relation prendra fin. Cela ne doit pas empêcher la relation, il ne faut pas se dire “je ne m’attache pas pour moins souffrir au moment où”. Au contraire, avoir en tête la finitude de la relation doit nous donner envie de vivre cette relation de manière plus forte, de mieux profiter de l’instant présent qui peut-être ne se présentera plus. Une seule “morale”, AIMEZ tant qu’il en est encore tant!

 

Vous avez raté un épisode? Le Manuel 1? La Manuel 2? Bonne lecture!

PS: si vous avez aimé cet article, inscrivez-vous au site, partagez avec vos amis!

Laissez votre commentaire en dessous de l’article, d’accord/pas d’accord, des difficultés pour la mise en application… On en parle!

Pour aller plus loin 6 citations philosophiques indispensables.

Procurez-vous le texte complet, avec en prime les Pensées de Marc Aurèle.


Partager l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.